Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bouayad Mohamed Hicham

séance d'ouverture de l'ICN
séance d'ouverture de l'ICN

séance d'ouverture de l'ICN

Le conseil de la concurrence du Maroc a abrité la semaine dernière (entre le 22 avril et 25 avril) à Marrakech la treizième conférence annuelle du réseau international de la concurrence (International Competition Network). Pour rappel, cette rencontre constitue la messe annuelle de la concurrence qui regroupe entre autres les autorités de concurrence des différents pays, ainsi que les représentants de la société civile spécialistes en matière de droit et de politique de concurrence ( avocat, cabinets d'affaires, juristes d'entreprises, milieux universitaires, centre d'étude économiques)

il faut dire que l’événement était une réussite à tous les niveaux (scientifiques et organisationnel). Ainsi plus de 90 autorités de concurrence ont été représentées à un très haut niveau. en somme, l’événement a recensé la participation d'environ 500 participants de différents horizons ( avocat, cabinets d'affaires, juristes d'entreprises, milieux universitaires, centre d'étude économiques).

L'autre particularité de la tenue de cet événement au Maroc, c'est que, pour la première fois, les travaux de cette conférence se sont déroulés pour une grande partie en français, alors que dans les éditions précédentes, la seule langue utilisée était l'anglais. ça a permis à beaucoup de pays francophones de prendre part aux travaux de cette conférence et de faire sauter le verrou de la barrière linguistique.

il faut dire que les sujets discutés, soit dans les séances plénières ou en marge des workshops organisés ont été très intéressants ( les exemptions en droit de la concurrence, les relations entre autorités de concurrence et tribunaux, advocay, pratiques d'exclusion, les engagements, les politiques de clémence...). bref, tous les aspects techniques liés à la sphère droit et politique de la concurrence. et c'est là l'importance d'un tel événement, c'est qu'il permet d'échanger les expériences des différentes autorités sur des questions précises et techniques que les autres forums du droit de la concurrence ne permettent pas d'aborder ( GIE de la CNUCED ou comité concurrence de l'OCDE).

Ceci dit, je vais essayé de partager avec vous les principaux enseignements que j'ai tiré personnellement de cette conférence et les idées phares qui m'ont marqué.

.

..... à suivre....

Commenter cet article